Zombie Powder, la première série de Tite Kubo (Bleach)

Je suis une grande fan de Bleach. Après avoir lu et regardé et relu et reregardé cette série, j’ai eu envie de découvrir d’autres œuvres de Tite Kubo, son auteur. J’avais adoré son histoire courte Burn the Witch (non-disponible en livre relié, à part dans le coffret collector JET #waaaaant), un genre de spin-off de Bleach qui se déroule en Angleterre, mais j’avais aussi envie de découvrir sa saga précédente, Zombie Powder.

Pssst, j’ai trouvé ce manga sur Vinted à un super prix !

Zombie Powder, le premier tankobon de Tite Kubo

La saga Zombie Powder est la première de Tite Kubo qui a été éditée en volumes reliés (pour comprendre comment fonctionne l’édition du manga au Japon, je vous conseille de lire ou regarder Bakuman). C’est d’ailleurs la seule série réliée de Kubo-sensei avec Bleach (même s’il a sorti quelques one-shots dans le Weekly Shônen Jump : Burn the Witch en 2018, et 3 autres histoires dans les années 90, qui sont d’ailleurs présentes dans les volumes de Zombie Powder).

Zombie Powder a été édité en 1999, traduit en français par Tonkam.

Un avant-goût de Bleach

Les fans de Bleach ne pourront s’empêcher de noter les ressemblances avec Zombie Powder, même si l’univers est différent.

Gamma Akutabi est un chasseur de « Rings of the dead », des anneaux qui, une fois réunis, permettent d’obtenir de la zombie powder, qui donne la vie éternelle ou ressuscite les morts. L’homme surnommé le Shinigami au bras noir, parcours un monde calqué sur le far west, à la recherche de ces anneaux. Solitaire, puissant et désinvolte, il se retrouve rapidement accompagné de Elwood, un jeune garçon qui a perdu sa sœur et voudrait obtenir de la zombie powder pour lui rendre la vie. Le duo est rejoint rapidement par l’associé de Gamma, puis par une jeune femme aux seins énormes, dont le frère est dans le coma après avoir été dévoré par un ring of the dead.

La joyeuse bande se mesure à une série d’ennemis qui tentent de barrer leur chemin dans la quête de ces anneaux d’immortalité. Énormes sabres, flingues, incantations et pouvoirs fantastiques, fraternité, évolution des caractères de solitaires égoïstes à héros, lolicon et obus, on retrouve ici tous les éléments qui font un shônen classique.

Le rythme est très rapide et les relations beaucoup moins creusées que dans Bleach, et pour cause : Zombie Powder ne comporte que 4 volumes (dont quelques pages occupées par les histoires courtes mentionnées avant) !

D’ailleurs l’histoire se termine sur une fin ouverte un peu frustrante. Encore une fois, quand on connaît les dessous du monde de l’édition des mangas, on n’a pas trop de mal à comprendre que certaines œuvres pâtissent des décisions commerciales et stratégiques de l’éditeur.

On retrouve également le dessin de Tite aux débuts de Bleach. Même si je suis beaucoup plus fan de son style dans les derniers arcs de Bleach et dans Burn the Witch, je trouve que son dessin anguleux collait bien à Zombie Powder et n’est pas dérangeant (alors que je trouve toujours les dessins des premiers tomes de Bleach dégueulasses).

En résumé, la lecture était loin d’être désagréable, ceux qui cherchent de l’action et pas trop de construction psychologique apprécieront, ainsi que les fans de Kubo qui s’amuseront à découvrir les références communes aux deux œuvres. Dans sa globalité, cela reste un shônen de base qui n’a rien réinventé. Dans le fond, c’est un peu le cas de Bleach également, mais en 74 tomes, Tite Kubo a largement eu le temps de développer l’évolution des caractères, les liens entre les personnages, les flashbacks, etc.

J’achète la plupart de mes mangas de seconde main sur Vinted

L’image d’en-tête ne m’appartient pas

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s