4 bonnes raisons de regarder « Terrace House » sur Netflix (téléréalité japonaise)

Ces derniers temps, pour me familiariser à la langue parlée, j’essaie de regarder des drama japonais sur Netflix. Les anime c’est sympa, mais pour apprendre le japonais, c’est difficile et pas idéal. Je n’avais pas contre pas pensé à chercher des émissions en japonais pour m’exercer !

J’ai découvert l’émission de téléréalité japonaise Terrace House, dont plusieurs saisons sont disponibles sur Netflix en VOSTFR, grâce à une vidéo de Kemushichan sur Youtube : « 3 séries/émissions Netflix que j’ai utilisées pour apprendre le japonais » (vidéo en anglais). J’ai commencé à regarder peu de temps après et je t’explique pourquoi c’est vraiment sympa !

Parce que la téléréalité japonaise n’a rien à voir avec la française ou l’américaine

Je ne regarde plus de TV réalité depuis bien longtemps. Mes derniers contacts avec le genre sont les shows américains (ceux de MTv ou de E!Entertainment). A la télévision française, je n’ai plus rien regardé après Nice People (les plus jeunes ne savent même pas de quoi je parle, non ?). Mais je suis prête à parier que le genre ne s’est ni renouvelé, ni amélioré entre temps.

Le concept de Terrace House est de proposer à 3 garçons et 3 filles de loger ensemble pendant un certain temps dans une belle maison avec mise à disposition de voitures. Et oui, ici, les candidats ne sont pas enfermés, ils continuent à vivre, bosser ou à étudier, ils peuvent faire ce qu’ils veulent de leur côté, ou partir en virée ensemble.

L’épisode où les candidats arrivent dans la maison est très représentatif et est à l’extrême opposé de la TV réalité française : pas de tapis rouge, d’entrée en grandes pompes, de musique tapageuse, les candidats arrivent librement, font connaissance, pas de fond sonore, c’est très calme, très zen. Très normal.

Il n’y a pas d’interactions du public ou des présentateurs, pas de tentatives de mettre de l’huile sur le feu ou de créer des connivences, il s’agit juste d’observer les interactions entre les participants. Le but est clairement affiché : les candidats sont célibataires et espèrent bien rencontrer un.e petit.e copain.ine, pourtant les profils et même les âges des participants n’ont absolument pas été calculés pour créer des couples pré-conçus si facilement.

Les commentateurs sont des célébrités japonaises, ils sont installés dans un salon cosy, à 6, et débriefent leur ressenti ensemble, dans une ambiance décontractée (mais pas en simultané). Et les présentateurs japonais ne crient pas comme les présentateurs de TV réalité français…

Parce que ça va vraiment t’aider pour ton japonais

Pouvoir écouter des Japonais qui parlent ensemble sans jouer un rôle, c’est vraiment différent d’un drama, et encore plus d’un anime. Le rythme et la manière de parler permettent vraiment d’entendre des mots, expressions et phrases, et de comprendre petit à petit (en ayant des bases évidemment !). Tu apprends ainsi à parler comme un Japonais contemporain, tu peux observer la manière de parler avec des inconnus (quand ils se rencontrent la première fois, quand ils rencontrent des personnes en dehors de la maison), puis entre eux une fois les relations resserrées. Et ça n’a vraiment rien à voir avec des dialogues d’anime (pourtant j’en ai vraiment regardé de tous les genres). C’est une bonne manière de repérer comment parler naturellement, comme un Japonais, et pas comme un manuel scolaire ou un Shinigami en colère (la rime, c’est gratuit).

Parce que tu peux découvrir la vie des Japonais

J’ai été vraiment étonnée de la manière de parler des 6 participants entre eux. Alors qu’on dit souvent que les Japonais sont froids et distants, je trouve au contraire qu’ils sont francs et sympathiques entre eux. Mais francs, vraiment francs. Même si je garde à l’esprit qu’il s’agit d’une émission téléréalité, je pense que les participants restent fidèles à eux-mêmes.

On les voit tantôt cuisiner, tantôt gérer leur horaire surchargé, tantôt perdus face à leur choix de carrière. On découvre leur manière d’aborder le travail, les relations amoureuses, la famille, l’argent, c’est très instructif.

Je suis restée scotchée lors du premier épisode. Je connaissais la coutume du « bow » (se pencher en avant pour saluer) mais je n’aurais jamais pensé que ça prenait une telle ampleur, surtout entre jeunes. Une bonne manière de te préparer si tu pars au Japon et que tu ne veux pas passer pour le gaijin de base !

Découvert à travers le monde grâce à Netflix, « Terrace House » est la représentation honnête de ce qu’est le Japon contemporain. « Les étrangers ont la possibilité unique de voir et de comprendre comment nous vivons », explique Yuto Handa, surnommé Han-san, candidat iconique de l’émission.

Paris Match : « Terrace House », quand la téléréalité est honnête

D’autres revues de presse :

Parce que les candidats sont intéressants et qu’on peut s’y identifier

Les participants ont des rêves, des contraintes, ils sont là avec leur vraie vie et tout ce qui gravite autour. Ces tranches de vie réalistes sont rendues possibles par le fait de ne pas enfermer les candidats, de ne pas les empêcher de continuer à bosser ou étudier pendant le show, ainsi que par la non-intervention dans leur quotidien.

Dans la saison que je regarde pour l’instant (Opening New Doors), il y a une freelance partie travailler en Corée, rédactrice web qui rêve de lancer sa marque de sous-vêtements, un passionné de snowboard qui travaille dans un resto pour gagner sa vie, un apprenti-cuisinier qui a laissé tomber l’école car il n’arrivait plus à jongler avec ses 3 baito (petits jobs au Japon), une jeune fille en école de commerce qui voudrait devenir mannequin car aucun métier ne la branche, un modèle, et une joueuse de hockey sur glace qui voudrait passer pro mais ne joue pas dans une assez bonne équipe.

En gros, des gens avec de vrais problèmes, des contraintes, des réalisations, auxquelles on peut se raccrocher, s’identifier. On est loin des strass et paillettes et des candidats qui courent tous les castings d’émissions pour se faire connaître (bonjour la TV réalité française).

Voir la chaîne Youtube officielle de Terrace House (sans les sous-titres…)

Si tu as d’autres émissions japonaises à me conseiller, sur Netflix en particulier, lâche ton commentaire !

Pour continuer…

Les images d’illustration de cet article ne m’appartiennent pas

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s