City trip à Budapest

Que faire pendant une petite semaine à Budapest ? Crois-moi, la liste est longue ! D’ailleurs, si nous avions pu rester quelques jours de plus sur place, nous n’aurions pas hésité. Je te présente notre séjour de 6 jours dans la capitale hongroise.

Suivez le guide !

Les transports en commun à Budapest

Arrivés à l’aéroport, après de longues minutes à essayer de comprendre les formules tarifaires et le moyen de rejoindre le centre-ville, nous finissons par acheter une Budacard qui permet de prendre les bus, les métros, d’avoir des réductions dans certains musées et attractions… Pour rejoindre la ville, ce n’est pas compliqué, un seul bus passe par l’aéroport. Il dépose au terminus du metro M3 bleu qui permet de prendre des correspondances.

Monnaie hongroise

Nous sommes partis sans argent, nous avons retiré de l’argent sur place sans problème aux distributeurs. Il y a parfois d’énormes différences de taux de change entre deux distributeurs de billets. Il faut bien réfléchir car 1€ = 300 Forint environ (pas facile le taux de change !).

Notre hôtel à Budapest

Notre hôtel était le Central 21, situé dans un district très central, à mi-chemin entre deux stations de métro.

Par contre la nuit, c’était horrible, hyper bruyant. J’ai suuuper mal dormi, sans compter qu’il faisait très chaud dans l’hôtel. On laisse la fenêtre ouverte pour s’endormir, on est réveillé par le bruit, on ferme la fenêtre, on meurt de chaud. Mais si vous avez un sommeil de plomb c’est génial comme hôtel hein !

Shopping à Budapest

Niveau shopping, on trouve la plupart des chaînes européennes (Zara, H&M, Pull&Bear, The New Yorker…) et des chaînes allemandes et anglo-saxonnes (Tesco, DM, Müller…). Budapest, c’est aussi le paradis des fripes, nous sommes même tombés sur un vide dressing géant hyper trendy.

Voici deux adresses de magasins de vêtements vintage et de seconde main que j’ai visitées :

Retrock – LA boutique à aller voir. Il y en a deux dans la ville, la Retrock et la Retrock deluxe (pour les vêtements de luxe donc). On y trouve du vrai vintage, je ne savais plus où poser mes yeux, mais aussi des pièces de designers locaux en éditions très limitées.

Ensuite il y a Renovalas, une fripe où tout est vraiment très bon marché, peu connue car pas présentée dans les guides touristiques mais une vraie malle aux trésors. Ce genre de friperies, on en croise dans tous les quartiers. 

Manger en Hongrie

Un autre truc qui est bien en Hongrie, c’est la nourriture. On mange super bien, et pour presque rien ! Quelques restos en vrac : Montenegroi Gurman, un snack monténégrin où on mange des plats très gourmands pas chers (la « petite » portion est largement suffisante et bourrative), par contre les personnel n’est pas très nerveux, il faut prendre son temps.

Epitesy Pince, un resto très prisé où il vaut mieux réserver si on y va le weekend. Les plats sont un peu plus chics mais bon marché encore puisqu’on a payé 20 € pour 2 plats, 2 desserts et 2 sodas. La déco est cosy. Il y a des musiciens certains soirs du coup c’est assez bruyant. Ils proposent des plats hongrois typiques et le service est rapide.

Café Europa, l’endroit où manger des desserts du tonnerre : gâteaux joliment décorés, mignardises… énorme choix de cafés, thés, jus, pâtisseries sucrées et salées. 

The Drunken Taylor, où on a mangé un goulache qui était selon moi à la sauce « touristique » (sans le côté gras du goulache traditionnel). La déco branchouille est très chouette, on peut choisir des petites portions pour certains plats, on a un pichet d’eau à table et le serveur parle français.

Dans les gares, il y a des vendeurs de « friands », des feuilletés salés avec différentes farces, qui coûtent 50 cents, 1€… Idéal si vous voulez économiser un peu sur les repas pendant votre séjour, et super pratique pour manger sur le pouce.

On en trouve aussi dans les marchés. Le marché à faire absolument est le Lehel, un marché couvert, le moins touristique et donc le moins cher, pourtant très joli et situé en ville. Au rez-de-chaussée on y trouve la nourriture, des épices, des fruits secs, des fruits et légumes, des saucissons, des viandes, des fromages… L’étage est plutôt un bazar où on trouve des magasins de vêtements, accessoires, gadgets. Il faut comparer les prix car ils vendent quasiment tous la même chose.

Sugar, un magasin de cadeaux originaux et cute, et des pâtisseries (macarons, gâteaux dignes d’œuvres d’art…), avec un étage où on peut déguster directement. Les macarons sont déments, aux parfums originaux.

Kaja, un resto où on commande avec une tablette électronique qui est sur la table. Il y a des plats internationaux et locaux, beaucoup trop de choix, j’ai eu du mal à décider quoi prendre. La nourriture est plutôt du genre snacks : woks, pizzas, burgers, dips, tex-mex, pâtes mais aussi plats light, etc. Les hamburgers sont 100% bœuf hongrois bio.

Fecske Presszo, un bar style squat d’étudiants où on s’affale dans des divans cosy, lumière tamisée, musique lounge, déco style pub, jeux de société à disposition, nourriture snack.

Darshan Etterem, un resto indien et hongrois pas terrible niveau nourriture mais la déco est très belle.

Rab Raby (à Szezendre), où il faut manger un goulache. Il y a une petite cour intérieure avec plein d’objets de récupération pour décorer, des plaids sur les chaises pour se couvrir si on a froid… très cosy, on y a bien mangé pour pas trop cher.

Hunyadi Kisvendeglo, un resto conseillé par un guide touristique qui nous a vraiment déçu ! Un petit garçon de 13 ans fait le service, avec son anglais approximatif il est un peu pénible et les clients se foutent de lui (oui, ambiance vraiment bizarre…). C’est un resto familial à la bonne franquette, mais le service était vraiment long. C’était bon marché mais pas très bien servi en quantité… surtout que les plats sont servis sans féculents (à commander en supplément…).

Ikon Bisztro, à fuir sauf si vous aimez vous faire entuber (on ne sait jamais, chacun son truc !). On a bien mangé, mais à la fin du repas on se rend compte qu’il y a un pourboire imposé (!) qu’on a évidemment refusé de payer, du coup on s’est fait poursuivre dans la rue. C’est le seul endroit où on a essayé de nous extorquer un pourboire, on s’est carrément fait menacer par le serveur.

Les plats typiques hongrois : le goulache bien sûr, une soupe épaisse avec de la viande, des légumes et des pommes de terre; les pâtes hongroises, hybrides entre pâte grecques et gnocchis; le poulet-paprika; le camembert ou les champignons géants panés…

Que faire et que voir à Budapest ? 

Une croisière sur le Danube avec la compagnie Legenda (4 500 Forint avec l’arrêt sur l’île Marguerite, y compris 2 boissons et des bons de réduction dans certains restos et à la location de vélos). On a loué un kwistax pour faire le tour de l’île, on s’est amusés comme des enfants. Il faut y aller un jour de bon temps pour profiter de la promenade. On a mangé au restaurant Grand Hotel, un plat très gastro délicieux à prix abordable.

Aller à Szezendre, petit village pittoresque à 40 minutes de tram (tram vert, il faut acheter un billet à 310 ft même si on a la Budacard).

Aller aux bains d’eau thermale, notre préféré a été le Kiraly : cabines privées, propre, pas trop touristique, pas bondé, pas cher (gratuit avec la Budacard). Les autres bains étaient plus touristiques et plus fréquentés, moins propres et plus chers.

Impressions générales sur Budapest :

Même si on croise parfois des gens qui n’ont pas l’air d’avoir toutes leurs frites dans le même sachet, on se sent vraiment en sécurité dans cette ville, c’est très zen, très chouette pour se balader. Les gens sont plutôt introvertis, mais le soir ils sont de sortie et font la fête.

Il y a de fameuses distances entre les différents points à voir, il ne faut pas avoir peur de marcher un peu (beaucoup, à la folie 😁).

De manière générale, nous avons été séduits par l’ambiance dans la ville et par les choses à voir.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s