Geek, passionnée et minimaliste (et pas fauchée)

Si je blogue trop, c’est que pour commencer, je m’intéresse à beaucoup trop de choses. J’ai beaucoup de centres d’intérêt, de passions même (oui, j’ose utiliser le mot passion au pluriel). Pourtant, j’ai fait le choix il y a quelques années de devenir minimaliste. En tant que passionnée de l’univers geek entre autres, j’ai évidemment pas mal collectionné dans ma vie. C’est vrai, vous en connaissez beaucoup vous, des geeks qui ne vivent pas entourés de leurs figurines, leurs livres, leurs films, leurs goodies… ? 

D’abord parce que je n’ai pas eu le choix

J’ai dû déménager quasiment du jour au lendemain. Après avoir vécu dans des maisons pendant plus de 25 ans, je me suis retrouvée à vivre dans une mini-chambre, puis dans un appartement d’une quarantaine de m², et pas seule en plus ! Alors autant dire que c’était compliqué de sortir tous mes objets doudous dans de si petits espaces. Même si j’aimais accumuler avant, je n’ai jamais aimé me sentir oppressée.

Parce que j’ai redéfini mes priorités

Acheter ce genre d’objets, ça revient vite cher. Pas nécessairement quand on prend chaque dépense en considération, mais quand on fait la somme après quelques temps… Alors j’ai commencé à réfléchir à ce que je voulais, et ce n’était pas « avoir plein de trucs chez moi », c’était plutôt de l’ordre de « je veux travailler moins, voyager plus, tout ça tout ça ».

Et que je suis trop passionnée justement

Je m’enflamme très vite, très fort, très intensément. Mais personne ne sait de quelle découverte sera fait demain.
Vous allez voir qu’en matière de passions, je suis vraiment éclectique…
Pendant quelques années, j’étais amoureuse du Dr House, en plus des DVD, j’avais des clippings (des coupures de presse) que j’achetais via eBay. Oui, des feuilles de magazines, ça ne coûte pas rien… En plus de quelques babioles.


Après, j’ai eu ma période Twilight. Rebelote, magazines, livres, DVD (je les ai gardés quand même eux 😳), j’ai même failli ramener de mon voyage aux USA une poupée Barbie à l’effigie de Edward Cullen.


Aujourd’hui, c’est Bleach. Ça a commencé avec la lecture des livres, puis l’anime, puis les films… Mais cette passion dévorante est tombée sur moi alors que j’étais déjà dans ma phase de minimalisation, alors je t’explique plus bas comment je fais pour ne pas perdre mon sang froid !


Et là, je ne parle que des médias, car quand je parle de passions, je parle aussi de l’écriture (bon, celle-là, je pense que c’est LA grande passion, celle qui a commencé enfant et qui finira sa vie avec moi), du dessin, des cours de langue, de la photographie, de la fabrication de cosmétiques maison, de l’infographisme, des jeux de société…

Comment je fais pour ne pas dépenser inutilement et ne pas être frustrée 

Je vais donc me baser sur l’exemple de Bleach, qui est le manga/anime qui m’obsède pour le moment. 
D’abord, pour être tout à fait transparente, je me suis fait faire un tatouage inspiré de l’univers de Bleach. Non pas sur un coup de tête, non sans y réfléchir. En effet, c’est un tatouage qui a du sens même si l’on ne connaît pas Bleach, il en est inspiré mais ne représente pas directement une scène ou un personnage. Je ne raconte pas ça pour te dire que tu dois te faire tatouer quand tu es passionné.e d’un truc 😂 mais juste parce que je veux être honnête sur la situation.

J’ai d’abord lu les mangas, que j’empruntais à la bibliothèque. C’est là que j’ai commencé à développer ma passion. Il existe tellement de mangas qui me tentent que ce serait impossible de les acheter tous, surtout que j’ai peur d’acheter un tome et d’être déçue. Ou d’acheter le tome 1 d’une très longue série et d’adorer 😆. Donc mon premier conseil, c’est d’emprunter (à la bibliothèque ou auprès d’un ami).
Cependant, je trouve les livres tellement beaux (et je suis tellement à fond depuis plusieurs mois, au point qu’après lu tous les mangas, puis regardé tous les anime, j’ai envie… de relire tous les mangas !) que je prends sur moi pour ne pas les acheter. Mais je tiens bon, toi aussi tu peux le faire !

Ensuite, j’ai visionné l’anime en streaming. Le streaming, ça me soulage, car je sais que tout est disponible quand je veux, à peu près où je veux (où il y a une connexion Internet). Je suis moins attachée aux DVD, je n’en ai quasiment pas (à part la saga Twilight, si tu as suivi). Tu peux regarder du Streaming sur des sites spécialisés comme Crunchyroll ou Anime Digital Network pour les anime (je pense qu’il en existe d’autres). Ils ne sont généralement pas très chers (c’est l’équivalent de Netflix), et puis si tu as des potes sympa tu peux encore diviser la note…

Ensuite vient la question épineuse des goodies et autres produits dérivés. Etat des lieux : j’ai acheté 4 livres hors série pour l’instant, de seconde main, donc pas très cher (le plus cher m’a coûté 7 € car c’est le art book, mais les autres étaient plutôt dans les 2-3 €). J’ai acheté le coffret des films en DVD pour pouvoir les regarder, également de seconde main. Niveau dépenses et encombrement, je suis franchement sage je trouve !

J’aurais pu craquer pour les Funko Pop (hmmm si je m’écoutais…), mais je n’ai pas envie de commencer la collection. Et mon personnage préféré n’est pas (encore ?) disponible. Le jour où il sortira, évidemment, je me l’offrirai, mais lui, juste lui. J’ai trouvé une figurine de seconde main de ce perso, je l’ai mise en favori depuis un moment, mais je ne craque pas 💪. Sinon, garder des photos des objets qu’on trouve jolis, c’est bien aussi 😂.
Je me tâte à acheter un poster (un roll-up en tissu) dont j’adore l’illustration depuis plusieurs mois également. Pour ne pas craquer, j’ai installé l’image en fond d’écran de mon téléphone. Je réfléchis aussi à la place que j’ai pour le mettre : si je me l’offre, j’ai envie qu’il soit vraiment mis en valeur. Il n’est pas très cher, mais j’évite de dépenser juste parce que c’est « pas trop cher ».

Du coup, les petites questions que je me pose avant de craquer pour un objet geek :

  • Est-ce que ça me plaît VRAIMENT ?
  • Est-ce que j’ai de la place pour le mettre en valeur ?
  • Est-ce que le prix en vaut la peine ?
  • Est-ce que je risque de m’en lasser ?
  • Est-ce que cet objet va me rendre heureux.se ? (Marie Kondo sort de ce corps !)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s